ATTENTION AUX REGIMES!!!

Il existe toute une série de régimes sur le marché des plus farfelus aux plus scientifiques. Il est à noter paradoxalement que plus de régimes sont proposés plus les problèmes de poids augmentent, plus particulierement chez les pesonnes s'astreignant à longueur d'années à se "serrer la ceinture".

le mot " REGIME" ne doit pas être associé à "privation", voire abandon du plaisir gustatif.

lors d'un régime trop restrictif et non adapté à son métabolisme, l'echec est assuré à 80%

Les régimes hypocaloriques ( weight watcher's, Scardale, Mayo...), hyperproteinés ( Atkins, protein Power, natur house...) hyperglucidiques ( Ornish , Pritikin), dissociés ( Antoine , Shelton..) végétarien, végétalien, les régimes dit spéciaux ( cure de raisin ou d'ananas), le regime des groupes sanguins.

TOUT REGIME , QUEL QU'IL SOIT ENGENDRE DES DESORDRES METABOLIQUES!!!!!

Nous citerons les plus néfastes :

Hyperproteine : c'est un leurre au niveau de son appelation car il n'est pas forcement riche en proteine mais pauvre en glucides. son appelation devrait être Hypoglucidique

Conséquences :

- frustration induite par abandon des aliments " plaisir"

-dérèglement des neurotransmettteurs ( noradrenaline)

- production de corps cétoniques

- Augmentation de l'urée

- Augmentation du cortisol ( hormone du stress et du vieillissement)

- diminution de la masse maigre ( eau et muscles)

- Diminution de la sérotonine ( molécule cérébrale qui contrôle le poids , les pulsions et l'humeur)

-Diminution de la mélatonine ( hormone du sommeil)

- Diminution des hormones thyroïdiennes, ce qui induit une prise de poids dês l'arrêt du régime dans 80% des cas

Hyperglucidiques :

Concéquences :

- Augmentation du taux d'insuline

- Augmentation du taux de cholesterol

- augmentation de la retention d'eau et du cholestérol

- augmentation de la fatigue cérébrale induite par une diminution de la dopamine et noradrénaline

- augmentation des risques de disbiose ( parasitose du colon)

- diminution de la combustion des graisses

- diminution des hormones sexuelles

- diminution de la masse musculaire

Alimentation riche en graisse :

Conséquences :

- Augmentation de l'apport calorique

- Augmentation du poids seulement en présence d'unapport élevé de glucides

- Augmentation des risques cardio-vasculaires

- Augmentation du cortisol ( hormone du stress et du vieillissement)

- Diminution de la mélatonine ( hormone du sommeil)

- Diminution des hormones thyroïdiennes, ce qui induit une prise de poids dès l'arrêt du régime dans 80% des cas.

Alimentation trop riche en calories

Conséquence

- Augmentation des risques cardio-vasculaires

- augmentation deu poids et des processus de vieillissement ( radicaux libres)

Alimentation trop basse en calories

Conséquences :

- diminution de la masse maigre ( eau et muscles)

- Diminution de la sérotonine ( molécule cérébrale qui contrôle le poids , les pulsions et l'humeur)

- Diminution des hormones thyroïdiennes, ce qui induit une prise de poids dès l'arrêt du régime dans 80% des cas.

CONCLUSION :

Le meilleur moyen de garder ou retrouver la ligne et d'éviter les inconvénients des régimes est de :

MANGER DE TOUT AVEC MODERATION

Mots-clés :

Featured Posts
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Recent Posts
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic